• Très en vogue depuis trois ans, la curation de contenu consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus intéressants du Web sur un thème donné. Elle repose sur trois axes fondamentaux :

    • Etape 1 : la sélection
    • Etape 2 : l’éditorialisation
    • Etape 3 : le partage

    Veille informationnelle

    Elle permet :

    • pour celui qui éditorialise le contenu de présenter et regrouper et partager ses ressources  dans une interface très lisible et synthétique.
    • pour l'internaute en recherche d'information sur ce thème de gagner du temps : le tri est déjà fait et organisé.

    Ces réseaux éditoriaux participatifs s'appuient sur le principe d'utilisateurs « experts » qui trient les informations les plus intéressantes avant de les diffuser à leurs communautés. Ils devraient permettent de faire émerger des contenus parfois ignorés ou peu accessibles depuis les moteurs de recherche. Cette activité permet aussi à ces experts d'occuper de nouveaux espaces, de gagner en visibilité, de soigner leur e-réputation.

    Polémique :

    L’utilisation de la curation de contenu divise.

    • D’un côté, les « pro-curation » revendiquent un statut de trieur ou filtre du web donnant plus de visibilité aux contenus de qualité.
    • De l’autre, les « anti-curation » dénoncent un pillage des contenus du web et des droits d’auteurs bafoués. On peut ajouter que si les outils de curation permettent de faire émerger des contenus, ils peuvent aussi contribuer à en faire disparaitre : la redondance de l'information curée/curetée de multiples fois rend parfois invisible celle qui n'a pas l'heur de plaire aux curateurs. La désinformation et la manipulation sont aussi facilitées par des curateurs qui lisent parfois très rapidement les ressources sélectionnées ou manquent d'esprit critique.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Curation_de_contenu
    http://www.actulligence.com/2011/04/08/curation-egal-merde

    Deux volets intéressants d'une série parue sur 01.net consacrée à la curation :
    Le Guide de la curation (1) - Les concepts
    Le Guide de la curation (2) - Les pratiques


    votre commentaire
  • Les services de curation sont très nombreux maintenant ! Je retiens pour la question des arts visuels et de l'enseignement en général 2 d'entre eux :

     

    ScoopitCet outil m'a dans un premier temps prodigieusement agacée lorsque lors de mes recherches sur le web. Je me suis souvent (et le phénomène s'amplifie) trouvée confrontée à de nombreuses réponses ... correspondant  à différents topics de Scoopit (ou d'autres services de curation) mais référant à la même source ! Il est probable que j'ai manqué d'autres réponses enfouies sous les premières.
    Je cherche maintenant à tester différemment cet outil en établissant mon propre compte et bien sûr sur le thème des arts visuels. Je vais donc m'obliger à ne pas trop "rescooper" d'informations ! Comme beaucoup d'autres outils de partage de ressources, Scoop It propose un dropplet à intégrer dans son navigateur qui facilite l'ajout de ressources. Depuis peu, il est possible d'ajouter un commentaire à chaque ressource sélectionnée. Cette nouvelle fonctionnalité fera sans doute la différence entre les nombreux curateurs en faisant émergés ceux proposant des commentaires permettant de s'orienter de façon pertinente dans les contenus retenus.  Mon Scoop It

    Un tutoriel pour créer VOTRE Scoop It !

     

     

    eduClipperEduClipper est encore en phase de développement et nécessite de demander une invitation. Cet outil dont les contenus sont encore essentiellement en anglais est dédié à l'éducation. Je le cite à ce titre. L'information est rassemblée sous forme de tableau sur laquelle on peut y faire figurer, une image, une vidéo, un lien, un document. La ressource s’affiche sous forme de vignette.

    Une vidéo de présentation d'eduClipper :

    Un comparatif des différents outils de curation ici.

    http://outilstice.com/2013/02/3-outils-de-curation-pour-lenseignant/


    votre commentaire